Les coups de chapeau de l'Institut - Tag : Clash Royale

Après 20 ans de recherches et d’études sur le langage, il est un privilège, celui de s'exclamer "Bravo !". Les initiatives que nous saluons ici ne sont pas le fruit du travail de l'Institut de la qualité de l'expression. Elles ont été repérées par nos équipes, promeneurs du web, l'œil et le clic aux aguets.


Paris Games Week, cru 2016 : des histoires et des mots

L’édition 2016 du salon des jeux vidéo révèle les tendances ludiques. Et le vocabulaire a son mot à dire. Pour intensifier l’intrigue, il faut trouver le lexique juste. Dans The Elder Scroll Legends, jeu de cartes stratégique en ligne gratuit, il existe un glossaire. Glossaire avec des termes comme « dernier souffle », « coup fatal » et même « chapardage ».

L’autre phénomène du moment c’est Clash Royale également fondé sur le principe de cartes. Là, il s’agit de piloter des troupes en action. Voici que débarquent des appellations telles « Valkyrie » qui représente une femme armée d'une hache, ou « Golem » symbolisé par un grand colosse de pierre.

L’histoire compte également puisque Dragon Quest Builderdisponible sur PS4 développe un déroulé fondé sur des quêtes successives. Il y a un fil d’Ariane qui se matérialise par l’objectif de reconstruire une région.

L’incertitude du monde d’aujourd’hui incite à ce retour de l’onirique et de l’épique. La réalité virtuelle, elle, n’a pas encore de vrais mots spécifiques à part « le casque de réalité virtuelle », porte d’entrée vers un univers en relief. Etre immergé !

Désormais, jouer c’est appartenir à une histoire, à une communauté qui, plus que par le passé, parle la même langue et reste connectée en permanence.

Tags : Paris Games Week, langage, réalité virtuelle, Dragon Quest Builder, Clash Royale


Tous les coups de chapeaux